Innovative and community-partnered pulmonary rehabilitation for seniors in NB | MEKTU | NB-IRDT | UNB

Global Site Navigation (use tab and down arrow)

NB-IRDT
Version française

Innovative and community-partnered pulmonary rehabilitation for seniors in NB

Lead organization: Government of New Brunswick, Department of Post-Secondary Education, Training and Labour and New Brunswick Community College

Principal investigator(s): Tammie Fournier

About the project

The issue

In New Brunswick (NB), breathing problems, especially Chronic Obstructive Pulmonary Disease (COPD), are common in senior citizens.  Today, one out of every five NB seniors (20%) has COPD and this number is climbing each year.  COPD education and therapy (in a pulmonary rehabilitation program) teaches people how to manage their disease from home, prevents doctor and hospital visits, and teaches how to improve everyday activities. 

The importance

More people in NB are admitted to hospital because of COPD than even heart failure. Seniors with COPD are at risk of worsening lung health and many, especially those who are not receiving the proper education and therapy for COPD, will have a shorter life span. Pulmonary rehab. can prevent doctor and hospital visits and improve quality of life; unfortunately, pulmonary rehab. isn’t available to all people who need it in NB due to long wait times, long travel distances, and a limited number of clinic hours.

What makes this project different

The project will create four community-based pulmonary rehab clinics that deliver education and therapy to 40 male and female senior citizens in both educational and private settings. Health students will lead each of the clinics and will help seniors to improve their ability to confidently manage their COPD themselves.

Anticipated impacts

After a 10-week pulmonary rehab. clinic, at an individual level, seniors will improve their ability to confidently manage their own COPD. They will walk farther, feel fewer COPD related symptoms, and will have more positive feelings about their overall health. 

At a community level, with the help of government and non-government organizations, we will create and test community pulmonary rehab clinics that will be achievable and re-creatable so that, in the future, seniors in different communities of NB will have access to pulmonary rehab. for their COPD.

At a systems level, student-led pulmonary rehabilitation clinics will be a successful method of delivering pulmonary rehabilitation services to those with COPD. Taking advantage of resources already in place (such as instructors, students, space and equipment already in place at NBCC), pulmonary rehab clinics can contribute to student training and skills development while avoiding the typically high costs linked to starting such clinics.

Return to HSPP project list


Réadaptation pulmonaire communautaire novatrice des aînés du N.-B.

Organisation responsable : Gouvernement du Nouveau-Brunswick, ministère de l’Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail et Collège communautaire du Nouveau-Brunswick

Chercheuse principale : Tammie Fournier

À propos du projet :

Le problème

Au Nouveau-Brunswick (N.-B.), les problèmes respiratoires, surtout les maladies pulmonaires obstructives chroniques (MPOC) affectent couramment les aînés.  Aujourd’hui, au N.-B., un aîné sur cinq (20 %) a une MPOC, et ce nombre augmente chaque année. Grâce à l’éducation et à la thérapie concernant les MPOC (dans le cadre d’un programme de réadaptation), il est possible d’enseigner aux gens à gérer leur maladie chez eux et à améliorer leurs activités de tous les jours, et d’éviter des consultations médicales et des visites à l’hôpital.

L’importance

Au N.-B., les gens sont plus fréquemment admis à l’hôpital à cause d’une MPOC que d’une insuffisance cardiaque. Les aînés ayant une MPOC risquent de voir leur santé pulmonaire se détériorer et nombre d’entre eux, surtout ceux qui ne reçoivent pas des instructions et un traitement adéquats concernant les MPOC auront une vie plus brève. Grâce à la réadaptation pulmonaire, il est possible d’éviter des consultations médicales et des visites à l’hôpital et d’améliorer la qualité de vie des gens; malheureusement, ce type de réadaptation n’est pas accessible à toutes les personnes qui en ont besoin au N.-B. en raison du temps d’attente trop long, de la distance et du nombre restreint d’heures disponibles en clinique.

Qu’est-ce qui rend ce projet différent?

Ce projet permettra de créer quatre cliniques communautaires de réadaptation pulmonaire qui offrent un enseignement et des traitements à 40 aînés, hommes et femmes, en milieux éducatif et privé.  Des étudiants en médecine dirigeront chacune des cliniques et aideront les aînés à améliorer leur capacité à gérer eux-mêmes avec confiance les MPOC.

Effets prévus

Après 10 semaines dans une clinique de réadaptation pulmonaire, au niveau individuel, les aînés auront acquis une meilleure capacité de gérer avec confiance leur propre MPOC.  Ils pourront marcher plus longtemps, ressentiront moins de symptômes liés au MPOC et auront des sentiments plus positifs concernant leur santé générale. 

Au niveau communautaire, et avec l’aide d’organisations gouvernementales et non gouvernementales, nous créerons et testerons des cliniques communautaires de réadaptation pulmonaire qui seront réalisables et reproductibles de sorte qu’à l’avenir, les aînés des différentes communautés du N.-B. aient accès à des soins de réadaptation pulmonaire pour leur MPOC. 

Au niveau systémique, les cliniques de réadaptation pulmonaire seront une méthode efficace pour offrir des services de réadaptation pulmonaire aux personnes atteintes de MPOC.  En tirant parti des ressources existantes (comme les enseignants, les étudiants, les salles et l’équipement déjà présents au CCNB), les cliniques de réadaptation pulmonaire pourront contribuer à la formation des étudiants et au perfectionnement des compétences tout en évitant les coûts généralement élevés liés au lancement de ce genre de clinique.

Retour à la liste des projets HSPP