Lise Ouellette 

Diplômée de l'Université de Moncton, puis de l'Université de Montréal où elle a obtenu une maîtrise en sociologie, Lise Ouellette a consacré son engagement tant professionnel que communautaire à la mise en place d'outils de développement de l'Acadie,  de la francophonie et de sa province. Elle a assumé pendant sept ans la première direction de la Fédération des agriculteurs et agricultrices francophones du Nouveau-Brunswick, puis du Centre de conservation des sols et de l'eau de l'est du Canada. Son cheminement s'est poursuivi dans le nord d'Haïti, à la direction du partenariat Acadie-Haïti. De retour en Acadie, elle a été mandatée pour coordonner la mise sur pied de l'Institut de recherche sur les zones côtières à Shippagan, un outil majeur de développement économique régional. Sur le plan communautaire, Lise Ouellette a présidé la Société des Acadiens et Acadiennes du Nouveau-Brunswick et le Forum de concertation des organismes acadiens. Elle a par ailleurs occupé la vice-présidence de la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada. Depuis 2004, elle assume la direction générale de l'Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick.

Sur la scène provinciale, elle a co-présidé la Commission sur l’utilisation des terres et la Commission sur la démocratie législative. Elle siège à la Table de concertation NB 2026 et au Conseil d’administration d’Énergie NB.


A graduate of Université de Moncton and of Université de Montréal (Masters in Sociology), Lise Ouellette has dedicated her professional and personal energies towards the implementation of development tools for l’Acadie and the Francophonie, and her native province. She was the first director of the Fédération des agriculteurs et agricultrices francophones du Nouveau-Brunswick, a position she held for seven years; she also acting as director of the Eastern Canada Soil and Water Conservation Centre during the same time. Lise then headed the Partenariat Acadie-Haïti in northern Haiti. Upon her return to New Brunswick, she was mandated (by whom?) to coordinate the establishment of the Institut de recherche sur les zones côtières in Shippagan, a major regional economic development engine. Her community development accomplishments include chairing the Société des Acadiens et Acadiennes du Nouveau-Brunswick and the Forum de concertation des organismes acadiens.

Lise also co-chaired the Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada. Since 2004, she has been the executive director of l'Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick.

On the provincial scene, she co-chaired the Commission on Land Use and the Rural Environment, and the Commission on Legislative Democracy. Lise also sits on the Board of Directors of NB Power.

Back to The Challenges We Face in Governing New Brunswick