AftergradNB

AfterGrad NB a reconnu la diminution du nombre d'élèves qui se sont inscrits à l'université de 2002/2003-2012/2013 suggérant que le nombre d’élèves du Nouveau-Brunswick avec la possibilité de fréquenter l'université diminue (CESPM, 2014).

Le projet de recherche AfterGrad NB se concentrera sur un groupe d'élèves de la douzième année qui ont le potentiel d'aller à l'université, mais en raison de défis soit financiers, familiaux, sociaux ou même culturels les empêchent de soumettre une demande d’admission application à l'université.  300 élèves de douze écoles secondaires du Nouveau-Brunswick feront partie du projet. Les écoles secondaires seront divisées par hasard en deux groupes, soit un groupe expérimental et de contrôle au hasard. Le groupe expérimental sera donné des informations sur les prochaines pénuries du marché du travail de la province et feront aussi partie d'un processus d'auto-admission aux quatre universités du Nouveau-Brunswick (l’Université Mount Allison, l'Université Saint-Thomas, l'Université du Nouveau-Brunswick et l’Université de Moncton).  Le groupe de contrôle ne recevra que le séminaire sur le marché du travail du Nouveau-Brunswick. Les informations contenues dans le séminaire seront basés sur une analyse entrepris par le NB Insititute for Research, Data and Training (NB-IRDT) ainsi que des informations en provenance du ministère de l'Éducation postsecondaire, Formation et Travail.