English Version

Patrick Bergeron

Patrick BergeronBA, MA (Laval), PhD (Laval-Montpellier), Professeur titulaire - 2005

Domaines de recherche :

  • Littérature et culture françaises (XIXe et XXe s.)
  • Littérature allemande, autrichienne et suisse (XIXe et XXe s.)
  • Roman contemporain (Québec, États-Unis, Europe)
  • Histoire culturelle et intellectuelle
  • Représentations de la mort
  • Fiction post-apocalyptique
  • Écriture des femmes

Publications :

Habiter Silence dieux cachés Nécrophile décadences et mort
Réécrivains

Livres :

  • (Dir.) Avec François Ouellet, Habiter la littérature. Mélanges offerts à Hans-Jürgen Greif, Québec, L’instant même, 2016.
  • (Dir.) Passées sous silence. Onze femmes écrivains à relire, Valenciennes, Presses universitaires de Valenciennes, coll. « Pratiques et représentations », 2015.
  • (Dir.) Avec Natacha Vas-Deyres, Patrick Guay, Florence Plet-Nicolas et Danièle André), Les dieux cachés de la science-fiction française et francophone (1950-2010), Bordeaux, Presses universitaires de Bordeaux, coll. « Eidôlon », 2014.
  • Nécrophilie, un tombeau nommé désir, Neuilly-lès-Dijon, Éditions du Murmure, coll. « Borderline », 2014.
  • Le point doré de périr. Décadence et mort chez Barrès et Hofmannsthal, Québec, Nota bene, coll. « Grise », 2013.
  • (Dir.) Avec Marie Carrière, Les réécrivains. Enjeux transtextuels dans la littérature moderne d’expression française, Berne, Peter Lang, coll. « Littératures de langue française », 2011.

Apocalypse Enquêtes Vol 23 No 1 Frontières Vol 23 no n NEF 24.1 Frontières Vol 19 No 2

Numéros spéciaux de revue :

  • Dir. (avec Joseph Josy Lévy), « Apocalypses et imaginaires de la fin », Frontières, vol. 25, no 2 (2013).
  • « Enquêtes sur le cadavre 2 : fantastique », Frontières, vol. 23, no 2 (printemps 2011).
  • « Enquêtes sur le cadavre 1 : fascination », Frontières, vol. 23, no 1 (automne 2010).
  • (Dir.) avec Marie Carrière, « Qui dit “je” ? Les avatars du sujet », Nouvelles Études Francophones, vol. 24, no 1 (printemps 2009).
  • « Penser sa mort ? », Frontières, vol. 19, no 2 (printemps 2007).

Articles avec comités d’évaluation :

  • « La vie derrière soi. Le motif de la terre déserte dans Moi qui n’ai pas connu les hommes de Jacqueline Harpman » in Valérie Stiénon (dir.), « Utopies et anticipation. Pratiques génériques contemporaines », Textyles, n° 48 (2016), p. 81-92.
  • « Zombie, vous avez dit zombie ? Quand l’apocalypse zombie s’empare du roman », dans Frontières, vol. 25, no 2 (2013), p. 75-92.
  • « Récit d’enfance et populisme dans Éducation barbare de Claire Goll », dans Études littéraires, vol. 44, no 2 (été 2013), p. 147-158.
  • « Voyage au bout de la nuit des morts-vivants. La figure du survivant dans la fiction d’apocalypse zombie », dans Otrante, nos 33-34 (hiver 2013) : « Poétiques du zombie », p. 107-127.
  • « La Dame sanglante de Csjethe : Erzsébet Báthory vue par Valentine Penrose et Isabelle Zribi », dans New Zealand Journal of French Studies, vol. 34, no 2 (2013), p. 67-81.
  • « Mireille Havet, diariste et toxicomane », dans Drogues, santé et société, vol. 11, no 1 (juin 2012), p. 19-28.
  • « Apocalypses d’entre-deux-guerres (Ramuz, Spitz, Messac) », dans Les Lettres romanes, vol. 66, nos 3-4 (2012), p. 413-429.
  • « Non, ce pays n’est pas pour la vieille femme. Vieillesse et féminité dans La Pianiste d’Elfriede Jelinek », dans : Bernard Bach (dir.), Germanica, 50 (2012) : « L’écriture de la vieillesse dans la littérature allemande contemporaine », p. 95-108.
  • « Comme une odeur de chair fraîche. L’ogresse dans trois romans contemporains », dans Frontières, vol. 23, no 2 (printemps 2011), p. 14-20.
  • « Huysmans, Barrès et la mélancolie domestique », dans Marc Smeets (dir.), J.-K. Huysmans chez lui, Amsterdam, Rodopi, coll. « CRIN » (52), 2009, p. 101-119.
  • « La marche à la mort. Vienne et Prague crépusculaires chez Hofmannsthal et Leppin », dans Germanica, no 43 (2008) : Modes intellectuels et capitales mitteleuropéennes autour de 1900 : échanges et transferts, textes réunis par Martine Sforzin et Karl Zieger, p. 41-51.
  • « Huysmans, Barrès et la mélancolie domestique », dans : Marc Smeets (dir.), J.-K. Huysmans chez lui, Amsterdam, Rodopi, coll. « CRIN » (52), 2009, p. 101-119.
  • « Dostoïevski, le prophète. Remarques sur L’Europe russe annoncée par Dostoïevski (1948) de Paul Morand », dans : François Ouellet (dir.), « Dostoïevski et le roman russe dans l’entre-deux-guerres. Bataille, Beucler, Bove, Miomandre, Morand, Némirovski, Ramuz », Tangence, no 86 (hiver 2008), p. 119-145.
  • « Céleste Ugolin (1926) de Georges Ribemont-Dessaignes et l’influence d’Alfred Jarry » dans : Études littéraires, vol. 36, no 3 (hiver 2004-2005), p. 15-41.
  • « Leur échec de Paris. Le parcours des fils et la mort des pères dans Les Déracinés de Maurice Barrès », dans Les Lettres romanes, LIII, nos 1-2 (1999), p. 91-108.

Chapitres de livres :

  • « Que reste-t-il de nous ? Lendemains d’apocalypse chez J. Harpman et B. Le Callet » in Juliette Valcke et al. (dir.), Représentations du sacrifice et du don dans la littérature et les arts francophones, Moncton, Éditions Perce-Neige, à venir.
  • « Promenade décadente à Venise » in Delphine Gachet et Alessandro Scarsella (dir.), Venise. Histoire, promenades, anthologie & dictionnaire, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins », 2016, p. 563-574.
  • « Splendeurs et misères de l’homme seul », in Patrick Bergeron and François Ouellet (dir.), Habiter la littérature. Mélanges offerts à Hans-Jürgen Greif, Québec, L’instant même, 2016, p. 11-31.
  • « Le livre de Daniel, ou chronique d’un échec amoureux : Carnaval de Mireille Havet » in Andrea Oberhuber, Alexandra Arvisais et Marie-Claude Dugas (dir.), Fictions modernistes du masculin/féminin : 1900-1940, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Interférences », 2016, p. 281-292.
  • « Terres ravagées. Fictions post-apocalyptiques en France et au Québec, de Niourk à Temps mort », dans Natacha Vas-Deyres, Patrick Bergeron, Patrick Guay, Florence Plet-Nicolas et Danièle André (dir.), Les dieux cachés de la science-fiction française et francophone (1950-2010), Bordeaux, Presses universitaires de Bordeaux, coll. « Eidôlon », 2014, p. 159-169.
  • « René Dunan : le roman de l’aventurière ou l’aventurière du roman », dans Bruno Curatolo, François Ouellet et Paul Renard (dir.), Romans exhumés (1910-1960).Contribution à l’histoire littéraire du vingtième siècle, Dijon, ÉUD, coll. « Écritures », 2014, p. 69-80.
  • « Kathy Acker, lectrice de Bataille », dans Gilles Ernst et Jean-François Louette (dir.), Georges Bataille, cinquante ans après, Paris, Cécile Defaut, 2013, p. 255-274.
  • « Rachilde, la comédie des sexes et la virilité déchue », chap. 5 dans : France Grenaudier-Klijn, Élisabeth-Christine Muelsch et Jean Anderson (dir.), Écrire les hommes. Personnages masculins et masculinité dans l’œuvre des écrivaines de la Belle Époque, Saint-Denis, Presses universitaires de Vincennes, 2012, p. 113-131.
  • « Fictions d’Hécate, de Jouve à Morand », dans : Patrick Bergeron et Marie Carrière (dir.), Les réécrivains : enjeux transtextuels dans la littérature moderne d'expression française, Bern, Peter Lang, coll. « Littératures de langue française », 2011, p. 59-75.
  • « Les hors nature de Rachilde ou comment s’inventer un sexe », dans : Jean-Philippe Beaulieu et Andrea Oberhuber (dir.), Jeu de masques. Les femmes et le travestissement textuel (1500-1940), Saint-Étienne, Presses de l’Université de Saint-Étienne, coll. « L’école du genre », 2011, p. 185-193.
  • « “Le jour décroît, la nuit augmente”. La mort dans l’œuvre d’André Giroux » dans : François Ouellet (dir.), Décliner l’intériorité. Le roman psychologique des années 1940-1950 au Québec, Québec, Nota bene, 2011, p. 175-197.
  • « François Augiéras : un primitif des temps futurs » dans : François Ouellet (dir.), En marge. Relire vingt-cinq romanciers méconnus du XXe siècle, Québec, Nota bene, 2010, p. 23-35.
  • « Jean Meckert, la parole des sans-mots » dans : François Ouellet (dir.), En marge. Relire vingt-cinq romanciers méconnus du XXe siècle, Québec, Nota bene, 2010, p. 217-227.
  • « Jean Paulhan et le roman traversé » dans : François Ouellet (dir.), En marge. Relire vingt-cinq romanciers méconnus du XXe siècle, Québec, Nota bene, 2010, p. 245-263.
  • « La montagne inspirée : Alexandre Vialatte » dans : François Ouellet (dir.), En marge. Relire vingt-cinq romanciers méconnus du XXe siècle, Québec, Nota bene, 2010, p. 363-374.
  • « Paul Morand et Wolfgang Koeppen à New York : portraits de ville en visions fragmentées », dans : Carlo Lavoie (dir.), Lire du fragment : analyses et procédés littéraires, Québec, Nota bene, coll. « Terre américaine », 2008, p. 251-273.
  • « Vieillesse féconde et vie triomphante dans La Mort du Titien (1892) de Hugo von Hofmannsthal », dans : Marie-Christine Paillard (dir.), « Admirable tremblement du temps » : le vieillir et le créer, Clermont-Ferrand, Presses de l’Université Blaise-Pascal, 2008, p. 241-256.

Collaboration à des magazines:


 

Communiquer avec :

Patrick Bergeron

Professeur titulaire
Bureau : 235 Pavillon Tilley
Téléphone : (506) 447-3247

 

 Mise-à-jour le 5 juillet 2016